Dossier

01 Février 2016

Bilan des lecteurs 2015

par L'équipe de Chromatique.net

Après le bilan de la Chromateam, place à celui des lecteurs. Comme chaque année, l’équipe de Chromatique vous a demandé de choisir les artistes qui ont marqué cette année. C’est un indicateur important pour nous et, par souci de clarté, nous vous avons demandé un classement général des albums ainsi qu’un bilan des déceptions et des concerts.

Tout d’abord, rendons à César ce qui lui appartient, en l'occurrence sa place au sommet du classement des lecteurs puisque Hand. Cannot. Erase. est arrivé premier sans surprise. Comme en 2013, Steven Wilson a donc réussi à rassembler la critique et le public avec un concept album qui emprunte à la tradition du progressif d’antan tout en restant résolument moderne. Ensuite, il semblait avoir suscité la déception, mais c’est pourtant Love, Fear and the Time Machine des Polonais de Riverside qui prend la deuxième place du podium. Enfin, les Poitevins de Klone décrochent une troisième place méritée avec le mélancolique et éthéré Here Come the Sun, le groupe confirme qu’il fait bien partie des artistes contemporains les plus appréciés, en tout cas en France.

Le reste du classement est dominé par les groupes phares du rock et métal progressif puisque Gazpacho, Beardfish, Symphony X, Tesseract ou Echolyn ont eu la faveur du lectorat. Comme l’année dernière, notons aussi la vitalité de la scène francophone avec la présence, aux côtés de Klone, de Nemo, Frank Carducci, Pyt, Ange, l’ONJ, Ibrahim Maalouf et Initiative H, premier groupe de la scène jazz à figurer dans le classement de 2015.

Voici le classement complet des albums:

1. Steven Wilson - Hand. Cannot. Erase.
2. Riverside - Love Fear and the Time Machine
3. Klone - Here Comes the Sun
4. Gazpacho - Molok
5. Beardfish - +4626 – Comfortzone
6. Ghost - Meliora
7. Symphony X - Underworld
8. Neal Morse - The Grand Experiment
9. Tesseract - Polaris
10.Nemo - Coma
11.Leprous - The Congregation
Echolyn - I Heard You Listening
13. Frank Carducci - Torn Apart
14. Steve Hackett -Wolflight
15. Between the buried and me - Coma Ecliptic
16. Caligula’s Horse - Bloom
Arena -The Unquiet Sky
18. Our Oceans - Our Oceans
PyT - Mon grand amer
20. Anekdoten - Until the Ghosts are Gone
Initiative H - Dark Wave
22. Spock’s Beard - The Oblivion Particle
Ange - Emile Jacotey résurrection Live
24.The Gentle Storm - The Diary
25. Seven Reizh - La Barque Ailée
26. Sylvan - Home
27. Earthside - A Dream In Static
Monnaie de singe - Error 404
Motorhead- Bad Magic
Toehider - Mainly songs about robots
John Carpenter - Lost Themes
Vanden Plas - Chronicles of the Immortals- Netherworld II
Orchestre National de Jazz- Europa Berlin
34. The Last Embrace The Winding Path
Gosth Rhythms - Madeleine
Agathe Jazz Quartet - Feeling Alive
Ibrahim Maalouf - Red & Black Light
Zierler - ESC
Advent - Silent Sentinel
Gorod - A Maze of Recycled Creeds
Thee Oh Sees - Mutilator Defeated At Last
Iron Maiden- The Book of Souls
Earthside - A Dream In Static
44. Mystery - Delusion Rain
Argos - A Seasonal Affair
Borealis - Purgator
Plaistow - Titan
Thieves' Kitchen - The Clockwork Universe
Vreid - Sólverv
The Enid - The Bridge
Ángel Ontalva - Tierra quemada
Joe Jackson - Fast forward
Delirium - L'era della menzogna

En ce qui concerne les flops de l’année, ce sont bien sûr les groupes qui ont suscité le plus d’attente qui ont le plus déçu. Spock’s Beard a été de loin le groupe le plus nommé dans cette catégorie dans laquelle on retrouve aussi Steven Wilson, Steve Hackett, Riverside, Iron Maiden, Muse, Paradise Lost, Leprous et Coheed and Cambria. Le projet The Gentle Storm, qui avait été considéré comme un réel échec pour la rédaction, n’a été nommé qu’une seule fois. Notons enfin les Finlandais de Nightwish, dont le nom n’est apparu que dans cette catégorie

Dans la catégorie des concerts, Steven Wilson a prouvé, encore une fois, qu’il était aussi bon sur scène qu’en studio, le Britannique a été plébiscité par les lecteurs pour ses concerts en France (Paris, Lille). Ange a aussi bénéficié d’un grand soutien, le vétéran des groupes progressifs français a été nommé presque autant que Steven Wilson. Les festivals de rock progressif européens ont été eux aussi très appréciés. Be Prog, Night of the Prog, ou Prog Sud ont en effet suscité l’intérêt des lecteurs avec des programmations intéressantes. Malgré une présence moindre d’artistes de la mouvance progressive, le Hellfest a aussi tiré son épingle du jeu. Riverside, Orphaned Land, Frank Craducci, Big Big Train et The Theater Equation d’Arjen Lucassen complètent le classement.

L’équipe de Chromatique remercie les votants, en particulier ceux qui ont pris le temps de laisser des mots d’encouragement. Cette difficile année 2015 a tout de même été marquée par des albums de qualité. Espérons que l’année 2016, qui s’est malheureusement ouverte sur la mort d’artistes chers à l’équipe et aux lecteurs, nous apporte de belles découvertes, des surprises et des concerts mémorables. Vous pouvez bien sûr réagir à ce bilan dans les commentaires ou sur notre page facebook sur laquelle vous êtes de plus en plus nombreux.

Commentaires 

#1 Nama Kemono 02-02-2016 17:22
Gosth Rhythms n'est pas dans le top 10 ? What the f*** ?!! :D
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir