Dossier

Dream Theater

02 Mai 2011

Mangini reprend le Mike

par Dan Tordjman
C’est donc officiel depuis ce vendredi 29 avril. Dream Theater est de nouveau un groupe au complet. Après trois jours d’intenses auditions, au cours desquels ont défilé les sept batteurs susceptibles de succéder à Mike Portnoy, le groupe de Long Island a jeté son dévolu sur un autre Mike… Mangini de son nom.

Alors ça y est, c’est officiel. En ce 29 avril 2011, Mike Mangini vient d’être choisi comme nouveau batteur du groupe. Mazal Tov ! Selon Jordan Rudess, c’est le commencement d’un nouveau chapitre dans l’histoire du groupe New Yorkais. Certes, il s’agit d’un événement important. On ne remplace pas un musicien aussi emblématique que Mike Portnoy d’un claquement de doigts. Quitte à remplacer un monstre de technique par un de ses semblables, autant prendre le temps. Or, les LaBrie, Petrucci et consorts n’ont eu besoin que de trois petits jours pour trouver l’Élu. Ils sont forts tout de même. Ils ont réussi à nous faire languir depuis septembre, à nous faire patienter et considérer que l’annonce du nom de l’Élu valait l’attente. Brisons un peu cet élan consensuel, qui veut que le plus grand groupe de metal progressif de la planète se soit soi-disant remis en question après plusieurs controverses artistiques successives. Ainsi, pour arrondir les angles, du côté de Dream Theater on a voulu « inviter » le fan à suivre les auditions de l’intérieur… un peu comme Metallica l’avait fait avec Some Kind of Monster. Démarche pitoyable pour certains, géniale pour d’autres ; dès le départ, la première réaction pour la frange rebelle des fans fut “tout ça pour ça ?” ?

Dans l’absolu, cette campagne de communication bien rodée (John Petrucci a bien appris au contact de Mike Portnoy) représente au final beaucoup de bruit pour pas grand chose. Cela ressemble un peu à un pétard mouillé compte tenu du résultat des courses, mais toutefois, soyons clairs. À aucun moment, il ne s’agit dans ce billet, de discréditer Mike Mangini. Son CV est suffisamment costaud pour prétendre au poste. Il a travaillé d’arrache-pied pour assimiler les compositions et il faut le féliciter. Il n’y a, dans le fond, aucune contestation possible sur son intronisation dans Dream Theater. Ne serait-ce pas, au contraire, sur la forme que cela pèche et que, par conséquent, le ressenti des fans soit mitigé ? À bien y réfléchir, les discussions ont de quoi subsister. Considérons les choses plus précisément : au sujet de Thomas Lang, selon les dires de John Petrucci, on a regardé de près, sur les forums, et le nom de Thomas Lang est souvent revenu. Que penser d’un propos comme celui-ci ? Que Dream Theater tient là, à (in)juste titre, un discours aux contours légèrement élitistes ? Tout batteur en mesure de postuler n’a-t-il pas le droit légitime d’avoir une chance ? Que nenni. Pour remplacer du lourd, il faut du lourd, pardon, du TRÈS lourd. À l'image d'un club de foot, il faut recruter du clinquant. Alors, en plus de Mike Mangini, appelons Derek Roddy, Virgil Donati, Aquiles Priester. Des boîtes à rythme à forme humaine. Conscients d’un léger déséquilibre dans la balance, insufflons un peu d’humanité en auditionnant aussi des batteurs plus fins. Des noms ? Peter Wildoer, Thomas Lang et Marco Minnemann, ça suffira amplement ! N’ont-ils jamais entendu parler de John Macaluso, Thomas Lejon, voire Mark Zonder ? Cela ne valait-il pas le coup de prendre le temps d’essayer avec ces cogneurs, quitte à rajouter un jour supplémentaire d’auditions ? Quand on voit la joie d’un Marco Minnemann la banane aux lèvres, heureux d’être là, insufflant du groove (normal pour un batteur) mais surtout de la folie, qui a déserté le gang de Long Island depuis Six Degrees of Inner Turbulence, on a de quoi imaginer ce que cela donnerait. Et dès lors, le droit de pester devient légitime !

Que penser de ce modus operandi ? Que Dream Theater est un ogre pressé de retourner en studio, pressé de montrer qu’il y a une vie après Mike Portnoy. Qu’ils ont, in fine, privilégié la sécurité liée à une pointure mondialement reconnue à une totale remise en question. Pas très classe comme attitude, pourtant on aurait pu penser que le départ de Portnoy, boulimique de travail reconnu, aurait permis de lever un peu le pied. Il n’en est rien, et aujourd’hui Dream Theater est un groupe qui a tout à prouver et qui doit surtout réactiver la machine à rêves, comme il savait si bien le faire. Il est attendu au tournant. Avec Mike Mangini dans ses rangs, il y a obligation de résultats ; sans quoi, plus dure sera la chute et quand on sait où le gang de New York se situe aujourd’hui dans le cœur de certains fans, il y a urgence. En attendant, si les jeux sont bel et bien faits, les débats eux, sont bel et bien ouverts…

Commentaires 

#1 grenouille25 02-05-2011 07:50
Il me semble un peu naif de penser qu'il n'y a eu réellement que 3 jours d'auditions....on peut supposer qu'un groupe comme DT a reçu des centaines voire milliers de demos de batteurs-postulants et qu'il a fallu faire une grosse pré-sélection.
De plus, on ne connait pas la liste des batteurs a qui DT aurait propose le poste, ou d'auditionner, et que ne voulaient pas (peut etre Mark Zonder etait-il dans ce cas ?).
Citer
#2 Ultrim 02-05-2011 08:27
Relativement d'accord, autant ac Dan qu'avec Grenouille, étrangement.
Depuis Septembre ils ont du bouffé de la bande-démo qui fait mal aux oreilles, les pauvres. Et je serais bien le dernier à aller leur reprocher d'avoir mis en avant les auditions au même titre que Metallica l'eut fait ! C'est plutôt cool de voir des batteurs monstrueux, qu'on adore, jouer du DT ^^
Citer
#3 Tibo 02-05-2011 12:22
Alors, tout d'abord il faut reconnaître que le coup de com est plutôt réussi, afin de créer le Buzz autours du groupe pour préparer le lancement du nouvel album qui ne devrait plus trop tardé à sortir dans les bacs.
Le fait est que je rejoint Dan sur Marco, qui aurait surement insufflé une nouvelle couleur à la musique de DT et surtout du plaisir qu'on ne voyait que trop peu ces derniers temps à travers des albums déjà préconçu à la fin du précédant. Un peu de spontaneité n'aurait pas fais de mal.
Mais il était assez clair d'après le montage du premier épisode de cette opération de promotion que Mangini serait le candidat sélectionné et ceci depuis des mois puisque l'épisode 3 se termine en cours d'enregistrement du nouvel album. Je leur accorde le bénéfice du doute en attendant ce nouvel album, même si je trouve que le jeu du Montre Mangini s'assimile à du mimétisme à celui de Portnoy !
Wait and see !
Citer
#4 grenouille25 02-05-2011 12:30
C'est vrai que Minneman aurait amené une bouffée de joie sur scène....que seul Portnoy amenait jusque là, mais bon....Mangini est un peu moins fou-fou mais il se défonce pas mal.
Quant au mimétisme...que nenni ! Mangini n'a pas attendu Portnoy et ne l'a pas imité du tout....il a toujours joué comme ca.
En tout cas, je suis curieux de voir ce qu'il va donner au niveau des compos.
Autant je n'avais plus trop d’intérêt pour Dream Theater depuis un certain nombre d'albums autant ca à relancé ma curiosité (peut être pas pour longtemps !).
Citer
#5 The_silent_man 02-05-2011 14:16
La comm autour du départ de Mike, dans le premier épisode, me semble excessive. Bien qu'on ai pas eu les détails autour de la discussion qui a entrainé leur séparation, entendre Rudess reprocher à Portnoy de vouloir une pause de 5 ans et un retour triomphal sent bon l'exagération. Concernant Mangini, il est surtout connu pour ses records de vitesse, dans le coeur des fans de la première heure ça n'est pas forcément une bonne chose. Mais il a certainement bien plus à revendre, en témoigne son enthousiasme juste avant l'audition. D'ailleurs, si on compare son exubérance à celle de Portnoy, sans dire que l'un aurait copié l'autre, il n'est peut être pas étonnant que les membres de DT aient préférés Mangini et Minneman. Ils sont habitués à jouer avec un batteur ''très'' présent, et se sentent certainement plus en confiance avec ces gars là. Portnoy leur manque, et ils peuvent difficilement le cacher.
Citer
#6 grenouille25 02-05-2011 14:22
Au delà d'une question de préférence, c'est pour eux une nécessité absolue d'avoir un batteur un peu extraverti vu qu'en dehors de James Labrie, ils sont tous un peu autistes sur scène.
Citer
#7 LaurentDT 02-05-2011 16:07
Je ne serais pas surpris d'apprendre la sortie du nouvel album cette semaine ou dans les jours prochains, Mike Mangini ayant été choisi fin octobre dernier si j'en crois les termes d'un post publié (certes le 18/04) sur le site officiel DT ici : http://www.dreamtheater.net/news_dreamtheater.php#exclusivelook .... "A little more than a month after..."
Les vidéos publiées la semaine dernière ont de ce fait déjà 6 mois, largement le temps pour enregistrer un nouvel album. Opération de communication donc pour aiguiser notre soif de musique,la publication de la tournée promotionnelle ne devant pas tarder non plus.
Quant au choix de Mike Mangini, il me paraît aussi consensuel, son palmarès ayant primé sur la joie d'être là de Marco Minnemann.
Allez plus que quelques jours à patienter
Citer
#8 soli 02-05-2011 21:26
Avec ou sans Portnoy, peu importe au final... le maillon faible qu'est Jordan Rudess est toujours là, lui.
Citer
#9 jbprog 03-05-2011 21:02
Salut Dan,

Tout à fait d'accord avec ton billet (d'humeur que je partage, bien évidemment) !
J'avais voté Minnemann (et Donati en second, même si "trop" typé fusion)... y m'ont pas écouté ces bougres de Long Island.
Va-t-on continuer à se désintéresser de DT, ou un phoenix renaitra-t-il ?
Avec une grande pensée pour Mike (Portnoy) !

PS : JB, batteur amateur (ton voisin au concert de PSP).
Citer
#10 cryopsis 03-05-2011 22:10
Et Gene Hoglan ? moi j"veux l'audition aussi ! ;-o)
tout à fait d'accord avec le choix du groupe en tout cas (et puis faut assumer un peu l'héritage de Portnoy : pas évident pour pas mal des auditionnés) de toutes façons, l'industrie culturelle américaine les as déja tués
C-ya !
Tjhe Entity
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir